« Aussi longtemps que la société sera basée sur l'autorité, les anarchistes resteront en état perpétuel d'insurrection. » : Elisée Reclus

Manif du 15 octobre 2013 à Dax





Dax : Pétition contre la réforme des retraites

Ce 15 octobre 2013, les organisations syndicales CGT, FO et FSU 40 lançaient une pétition sous forme de lettre ouverte aux parlementaires landais pour protester contre le projet de loi portant réforme du système de retraite. 
Dans cette lettre les syndicats écrivaient aux socialos élus dans les landes en ces termes:

"Vous êtes élus dans les landes. Vous n'êtes pas sans connaître le rôle que nous avons joué en tant que citoyen afin que Monsieur Sarkozy soit battu. Les salariés ont pris une part importante pour envoyer au parlement un changement de majorité, vous donnant même la majorité absolue. Nous attendons donc beaucoup du débat parlementaire et nous ne manquerons pas d'être vigilants tout comme les salariés des Landes sur votre vote relatif à ce projet de loi."


Vigilant, mon cul !  Le cégétiste au micro essayait de nous convaincre que rien n'était perdu il y avait déjà 700 pétitions signées ( qui partiront certainement à la poubelle )
Pour  les débats parlementaires vous pourrez attendre longtemps; les seules voix que les socialos entendent  sont celles du MEDEF.

De plus pas une seule fois ils n'ont critiqué leurs copains du PS, car il faut savoir que le secrétaire général de l'UD CGT des Landes est aussi membre du parti communiste. Dans les Landes il y aura des listes communes PS - PC aux élections municipales de 2014 et le parti socialiste n'aime pas qu'on ne lui soit pas soumis.

La présence de militants de la Fédération Anarchiste, du Collectif Libertaire Énergie Noire et de la Confédération Nationale du Travail avec leurs drapeaux ce jour là a fortement dérangé  le secrétaire général CGT  qui faisait une tête comme quinze culs, eux qui  voulaient se donner une image d'être l'organisation la plus combative, c'était raté!

On notera l'absence  de Force Ouvrière malgré la mention du syndicat sur le tract.

Nous avons pu nous exprimer à l'aide d'un mégaphone et lire le texte ci-dessous :

Alors que la droite était au pouvoir en 2010 le député socialiste Henri Emmanuelli estimait que toucher à la retraite à 60 ans, "une conquête sociale majeure", serait "un très mauvais signal, un très mauvais symbole''.

Dans un tract du parti socialiste à cette époque on pouvait lire comme revendication :

1) Le maintien de l'âge légal de départ à 60 ans et la liberté de choix pour tous

2) Le financement des retraites par les revenus du capital et les banques

Et aujourd'hui Henri Emmanuelli, député PS s'est même dit favorable à son allongement :

« Je pense que la biologie fait qu'il faut quand même se poser la question de la durée de cotisation parce que je vois autour de moi des gens qui aujourd’hui auront passé plus de temps à la retraite que dans la vie active, c’est une situation qui ne peut pas perdurer ».


Normal t'es pas trop fatigué Henri, avec ce que tu fous ! 
                         
La réponse d’Henri Emmanuelli
Que les patrons payent ce qu'ils doivent, de toute façon ce n'est pas par des réformes que nous changerons le système, nous le détruirons qu'en le transformant radicalement.
Vouloir changer le système capitaliste par des réformes c'est vouloir collaborer avec lui, c'est vouloir à ce que rien ne change.

Collaborer avec le parti socialiste, c'est être du coté du patronat c'est être un ennemi des travailleurs et des plus pauvres.


Tous ceux qui feront le jeu des exploiteurs seront nos ennemis, à nous les anarchistes.


Pas de guerre entre les peuples, guerre entre les classes !



                    Vive la Révolution Sociale, Vive l'Anarchie !

                                                    
                                    Groupe Élisée RECLUS