« Aussi longtemps que la société sera basée sur l'autorité, les anarchistes resteront en état perpétuel d'insurrection. » : Elisée Reclus

mercredi 20 août 2014

RASSEMBLEMENT devant la MAIRIE de BAYONNE Samedi 30 août à 10h30 SOLIDARITÉ AVEC LA PALESTINE!


Le gouvernement israélien a de nouveau saisi le prétexte de tirs de roquettes pour déclencher un déluge de feu sur Gaza, massacrant enfants, femmes, hommes. L’opération « Bordure protectrice » a été un véritable carnage. Ni écoles ni hôpitaux n’ont été épargnés. C’est la barbarie à l’état pur. 

Devant cette situation dramatique, l’inaction des gouvernements occidentaux, dont le gouvernement français, leur refus de condamner en tant que tels les crimes de guerre d’Israël, signifient de fait leur complicité avec le gouvernement Netanyahou. Du reste, pas une seule sanction n’est prise, comme par exemple l’embargo militaire total envers Israël ou la suspension de l’Accord d’association Union Européenne – Israël .

En effet, depuis des dizaines d’années, le gouvernement d’Israël est l’allié le plus sûr des impérialistes occidentaux. C’est une vaste coopération qu’Israël entretient avec ces gouvernements complices à travers le monde, pour le plus grand profit des multinationales des pays riches qui pillent les ressources du Moyen Orient. 

Dans ce contexte, les gouvernements occidentaux se contentent de dénoncer l’engrenage de la violence sans désigner le responsable de cette nouvelle tragédie. Or dans ce conflit, il y a un occupant et un occupé, il y a un agresseur et il y a une résistance, il y a des colonisateurs et il y a des colonisés. La lutte du peuple palestinien a un nom : c’est une lutte de libération nationale. 

Il y a en Israël même des forces qui s’opposent en ce moment à la politique meurtrière de leur gouvernement. Des juifs et des arabes israéliens, malgré la répression, manifestent ensemble contre la guerre menée par leur gouvernement et pour la reconnaissance des droits du peuple palestinien. Nous saluons leur courage et leur détermination. 

Les trêves se succèdent, plus ou moins respectées. Israël a retiré ses troupes de Gaza. Mais cela ne change pas la domination qu’exerce l’État israélien. Et son armée reste prête à assassiner à nouveau.

Ce qu’il faut, c’est la levée du blocus, la destruction de l'inacceptable mur de la division, le retour des réfugiés... c’est à dire l’application des résolutions de l’ONU que cette dernière se garde bien de faire appliquer ! Ce qu’il faut, c’est la reconnaissance et la prise en compte des droits du peuple palestinien. 

Et à l’heure où le gouvernement français s’est déclaré prêt à accueillir les chrétiens qui fuient l’Irak, nous disons que le droit d’asile doit être accordé à toutes et tous les réfugies du Proche et Moyen Orient qui le demandent.

Dans le monde entier ont lieu des manifestations de soutien à la Palestine.
Amplifions la mobilisation pour aider la résistance du peuple palestinien 

Halte à l’agression israélienne !

Levée du blocus, illégal et criminel de Gaza !

Libération de tous les prisonniers !

Oui à la liberté d’expression, non à la criminalisation de la solidarité !

Non à la complicité de nos gouvernants avec le pouvoir sioniste !

Sanctions immédiates contre Israël jusqu’au respect du droit international !


Collectif : Amis de Karl Marx; Association France Palestine Solidarité 40; CIMADE; Collectif Féministe contre les violences sexistes; Comité pour la Défense des Droits de l'Homme en Pays Basque (CDDHPB); CGT Territoriaux Biarritz; CGT Union Locale de Boucau Tarnos; Euskal Herria Bai (EH Bai); Fédération Anarchiste (FA); Gauche Anticapitaliste (GA);
IPEH Antifaxista; Langile Abertzaleen Batzordeak (LAB); La Commune; Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA); Parti Communiste Français (PCF) de Côte Basque et de Sud Landes; Parti de Gauche (PG); SOLIDAIRES; SRI Baiona.

                                                                   

                Euskal : PDF




Cliquez sur l'image pour agrandir